Show Navigation

Fin de l’embargo en Chine sur le boeuf français

By Bordelaise By Mimi On jeudi, janvier 18 th, 2018 · 20 Comments · In Divers

A la base j’avais prévu de vous faire un post voyage. Mais il y a quelques jours, j’ai appris que notre cher président Emmanuel Macron s’était rendu en Chine pour faire lever l’embargo chinois sur la viande bovine française. Même si la levée de cet embargo ne sera à priori effective que dans 6 mois, il m’a fallut plusieurs jours pour digérer la nouvelle. Je suis d’ailleurs aller lire plusieurs articles sur des sites comme Le Figaro, Le Nouvelle Obs ou encore Europe 1 pour être bien sure d’avoir compris de quoi il en retourne. Par ce qu’au début, impossible de croire qu’un président ayant dit “Make the planet great again” puisse faire une chose pareil.

Vous n’avez pas suivi l’affaire ? Alors je vous fais un petit récap.

l’embargo en Chine sur le Boeuf Français

Je vous avoue que je ne m’étais jamais posé la question à ce sujet, ni lorsque je mangeais de la viande, ni même quand je suis devenue végétarienne. Faire transiter de la viande de boeufs de la France à la Chine me paraissait complètement improbable vu qu’il y a des boeufs en Chine et que ce n’est pas un animal “rare”. Mais plus je m’intéresse aux animaux et à ce qu’il y a dans notre assiette, plus je me rends compte que les grandes surfaces marchent sur la tête. En effet, pourquoi pas exporter du boeuf français en Chine vu qu’on nous vend chez Carrefour au rayon Bio des haricots verts de Madagascar. Non par ce qu’on est d’accord, les haricots verts, c’est un légume basique qui pousse en France assez facilement. Mais la demande doit être tellement grande (surtout en ce moment dans le bio), que certaines grandes surfaces vont s’approvisionner ailleurs, ce qui a mes yeux, surtout pour des légumes basiques et bio, est un non sens. Et bien c’est pareil pour le boeuf. Il y a 17 maintenant, on vendait déjà du boeuf français à la Chine par ce que la demande est depuis des années en forte hausse. Sauf qu’en 2001, il y a eut la vache folle. La Chine a alors tout de suite mis en place un embargo et a stoppé ses importations de boeufs français.

 

embargo-viande-bovine-france-macron-chine

Fin de l’Embargo en Chine sur le Boeuf Français … – Libération

 

Bon visiblement, pendant ces dernières années, cela n’a pas choqué grand monde qu’il n’y ait plus d’exportation de boeuf français vers la Chine. Sauf que la consommation de bœuf en France baisse de 5% par an, selon Bercy (www.liberation.fr), et du coup Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, espérait la levée de cette embargo sur le boeuf français pour permettre de faire monter les prix et de mieux rémunérer les éleveurs.

Alors je ne leur jette pas la pierre (ni des fleurs d’ailleurs) à Emmanuel Macron et Bruno Le Maire. En effet, François Hollande avait déjà annoncé la nouvelle le 3 mars 2017,  suite à la visite du premier ministre de l’époque Bernard Cazeneuve en Chine. « La levée de l’embargo était actée depuis le printemps 2017 mais le dossier était bloqué par les différentes requêtes sanitaires chinoises. Depuis, l’État a travaillé énormément avec l’interprofession pour lever toutes leurs réticences », explique l’éleveur morbihannais Thierry Duval, responsable de la section bovine de la FRSEA Bretagne (www.letelegramme.fr).  Sauf que j’suis désolée mais tu peux pas dire “Make the planet great again” et développer toujours plus le commerce de la viande, ici du bœuf en l’occurrence. D’ailleurs Francetvinfo.fr tacle bien le Président avec cette petite vidéo …

L’impact négatif de la surconsommation de viande au niveau de la planète

Comme je vous expliquais en Septembre avec le post sur l’Ouragan Irma, la surconsommation de viande a un impact négatif sur la planète. En effet, rappelons que le secteur de l’élevage intensif (boeufs, vaches, porcs, poules, …) génère plus d’ émissions de gaz à effet de serre que tous les transports  réunis (voitures, camions, avions, paquebots). D’après une étude récente  de l’ONG Grain et de la Fondation Henrich Boll, les trois premiers industriels (viandes et produits laitiers) émettent autant de gaz à effet de serre qu’un pays comme la France ou encore que les grands pétroliers comme Shell, BP et Exxon (www.novethic.fr). D’autre part, il faut plus de 13 000 litres d’eau pour produire 1 kilo de bœuf (contre 50 litres pour 1 kg de légumes…).

 

embargo-viande-bovine-france-macron-chine

Combien faut il de litres d’eau pour produire 1 kg de … – Novethic.fr

 

La bonne nouvelle, c’est que pas mal de français ont commencé à diminuer leur consommation de viande puis ce que celle ci baisse de 5% chaque année. D’autre part, 5% des Français seraient végétariens ou vegan (un sondage 2017 / Harris Interactive) et 30% seraient flexitariens (www.vegactu.com). En effet, que ce soit pour les animaux, pour la santé, pour la planète (ou bien les trois), beaucoup de Français ont décidé de consommer autrement, en privilégiant les fruits, légumes, laits végétaux, mais également les simili-carnés type nuggets vegan, steak végétal, boulettes de soja qu’on trouve en magasin bio mais de plus en plus aussi en grande surface. Bref, tout ça pour dire qu’avec cette diminution de la consommation de viande en France, on n’était plutôt sur la bonne voie pour préserver la planète. 

 

steak-vegan-haché-végétal-bio

Steak vegan bio & Haché végétal au Pistou – Disponible chez Bio C Bon

 

L’exploitation animale, un enjeu commercial et financier

Alors certains vont me dire “Oui mes les pauvres éleveurs qui ont du mal à vendre leurs bêtes ?”. On a dit la même chose des esclavagistes il y a plusieurs siècles lors de la traite des Noirs, car, comme l’esclavage, (1)”l’exploitation animale reposent sur une motivation commune: Le profit”. En effet, même si il avait toujours existait, sous différentes formes, avec différents peuples, (2) “L’esclavage s’est développé à partir du XV éme siècle pour permettre aux colons européens partis exploiter les richesses du Nouveau Monde (coton, sucre, café, cacao, or) d’avoir à leur disposition une main d’oeuvre qui ne leur coûte presque rien. L’esclavage (…) s’est pour la première fois transformé en un commerce à grande échelle (…) 12 à 20 millions d’Africains ont été (…) déportés pour devenir esclaves et enrichir des Français, des Espagnols, des Portugais, des Hollandais, des Anglais. (…) des hommes réduits à l’état de choses pour fournir à d’autres hommes privilégiés des denrées sans aucune importance vitale” (1 et 2 – Aymeric Caron – “Antispéciste” – p 259).

 

antispeciste-avis-lecture-livre-aymeric-caron-vegan

Antispéciste – Aymeric Caron

 

Visiblement, l’Histoire se répète, de façon cyclique. Exploiter des êtres vivants pour fournir des denrées dont au final l’être humain peut se passer. Non par ce que concrètement, les Chinois n’en sort pas mort non plus de ne pas avoir mangé de boeufs français pendant 17 ans. On ne parle pas d’une denrée vitale comme l’eau là, mais de viande! Et même si on n’est pas sensible à la cause animale, avouez au moins que pour la planète, la France aurait pu se passer de la levée de l’embargo en Chine sur le boeuf. ” Oui mais les pauvres éleveurs alors ?”. Concrètement, cette levée d’embargo n’est pas faite pour aider les “petits éleveurs” qu’on peut voir dans l’Amour est dans le Près (Télé-réalité – M6) mais les gros industriels du secteur de la viande. En effet, 80 % des animaux que vous mangez proviennent de l’élevage intensif. Alors c’est plus ou moins selon si c’est un cochon, une poule, un boeuf ou un lapin. Mais ça reste énorme quand même. D’autre part, il suffirait tout simplement que l’Etat donne un coup de pousse aux éleveurs pour les motiver à changer de commerce.

 

chine-viande-boeuf-bovine-embargo-macron

Tuer plus pour gagner plus, et ceux au détriment des animaux et de la planète …

 

Car oui, c’est bel et bien un commerce. Et c’est d’ailleurs avec des arguments économiques, et non éthiques que l’esclavage a été aboli en France: ” Si l’esclavage colonial n’avait pas été décrété financièrement inefficace, sans doute existerait il aujourd’hui. Au passage, savez-vous que les colons français ont été indemnisés par la France ? (…) Les esclavagistes ont été dédommagés par l’Etat Français du désagrément causé!” (Aymeric Caron – “Antispéciste” – p 261 ). Même il y a de ça plusieurs siècles, il était déjà question de gros sous. Et je suis sure qu’un dédommagement financier motiverait plus d’un éleveur à devenir agriculteur (ou autre).

Personne ne me fera jamais croire qu’on peut aimer un être vivant, en prendre soin… pour finalement le tuer et le manger. J’ai eut des chiens, des chats, j’en ai pris soin, mais jamais je ne les ai mangé. Idem pour mes beaux enfants. Je les aime, je prend soin d’eux quand ils viennent en vacance à Bordeaux, mais même si c’était la fin du monde, je crois qu’il ne me viendrait pas à l’idée quand même de les manger. Si je tue un animal, c’est vraiment qu’il nuit à mon environnement et que la communication entre nous est impossible. Pour ma part, le premier exemple qui me vient à l’idée est le cafard (je ne les aime vraiment, n’arrive pas à communiquer avec eux pas et je n’ai toujours pas trouvé leur utilité. Mais c’est encore un autre débat).

Make the business great again …

Franchement, j’ai été hyper déçue d’Emmanuel Macron sur ce coup. Pas que j’attendais de grands changements de sa part. Je ne suis pas naïve au point de penser qu’il allait abolir l’élevage intensif et libérer tous les animaux (Quoi qu’avec une telle décision, il aurait marqué l’Histoire à tous jamais!). Mais j’espérais deux, trois avancés comme une option vegan dans toutes les cantines (Ecoles, Hôpitaux, Prisons, … C’est déjà le cas au Portugal), une diminution progressive de l’élevage intensif, un coup de pousse pour développer l’agriculture bio en France, … Mais là on stagne même pas, on fait trois pas en arrière! Car cette levée d’embargo en Chine sur le boeuf français n’est ni une bonne nouvelle pour les animaux, ni pour la planète. Là seule good news, c’est cette baisse de consommation de viande de la part des Français! Et rien que pour ça, je garde un petit espoir pour “Make the planet green again”!

 

impact-viande-pollution

De l’importance de réduire la consommation de viande au niveau Mondial – Novethic.fr

 

Et vous, que pensez de la levée de l’Embargo en Chine sur le bœuf français ? Avez vous essayé de réduire votre consommation de viande ? Le feriez vous plutôt pour les animaux, votre santé ou pour la planète ?

Fin de l’embargo en Chine sur le boeuf français – Bordelaise by Mimi – Blog Food Beauté Lifestyle à Bordeaux

Avatar

About the author

  1. On ferait bien de se pencher sur l’éthique de nos rapports commerciaux avec la Chine de manière générale, si tu veux mon avis…
    Bisous

  2. Hello Mimi,
    Même si un post voyage m’aurait fait très plaisir sur ton blog, je suis contente de lire ce récapitulatif sur cette affaire d’embargo. J’ai suivi l’actu de près, et je suis autant indignée que toi. Déjà pour les animaux, et comme tu le réexpliques si bien (ce n’est pas faute de l’avoir répété), pour la planète. J’aiégalement bien aimé tes petits rappels en image du type alternatives vegé/vegan et Antispéciste. Il devrait être aux programmes scolaires, tiens.
    A très vite,
    Bisous

  3. Malheureusement la règle en politique, et comme partout ailleurs en général, c’est que c’est celui qui a le plus d’argent qui fait la loi… Comme tu le dis ce sont sûrement les grandes entreprises qui profitent le plus de cette “nouvelle” disposition. Espérons que le monde change un jour et que chacun fasse sa part du colibri. Bisous !

    • En attendant, le gouvernement n’a pas l’air de faire sa part du colibri du tout! Et ses rageant quand on nous a donner un peu d’espoir avec “Make the planet great again”… Mais il ne faut pas baisser les bras. Nous sommes plus que des consommateurs: Nous sommes des consom’acteurs! Nos achats ont un poids, nos décisions aussi. Et si comme tu dis, chacun fait sa part du colibri, les choses peuvent changer petit à petit 🙂

  4. Merci pour cet article, je n’avais pas tout suivi mais j’y vois plus clair! Il y a un an je disais être flexitarienne mais à force de te lire j’ai acheté “antispeciste”, je l’ai presque fini et je peux te dire que ce mois ci ça a provoqué pas mal de changements dans ma vie : arrêt complet de la viande, diminution forte des œufs et des laitages, adhésion à L214… Alors j’adhère à 100% à tes préoccupations,que ce soit pour la planète ou pour le bien-être animal! Arrêtons ce genre aberrations! bisous!!

    • Je t’en prie 🙂 Comme toi, Antispéciste d’Aymeric Caron m’a vraiment fait prendre de l’impact négatif de la (sur)consommation de viande, autant que pour les hommes, les animaux, notre santé et la planète. D’ailleurs les reportages Netflix (Cowspiracy et What the Health) explique super bien toute ces problématiques. En tous cas félicitations pour ce changement green! Gros Bisous et au plaisir de te lire 🙂

  5. Article extrêmement intéressant qui mériterait d’être relayé partout !
    On en voit des choses tellement aberrantes et pourtant évitables, on dit des choses d’un côté mais on fait le contraire de l’autre… Politique, profits… Désespérant !

    • C’est exactement! Même si à la base, Emmanuel Macron n’est pas un écolo pur et dur, j’avais foi en ses belles paroles “Make the planet great again”. Et puis avec Nicolas Hulot au pouvoir, j’espérais de réelles avancées! Mais non, rien. Pire, on recule… Le profit, toujours et encore, et tant pis pour la planète… Carrément déçue par notre président…

  6. Mon dieu je n’avais aucune idée du fait que la France vende sa viande à la Chine, comme tu dis on marche sur la tête! Je ne suis pas végétarienne mais je mange très peu de viande car je n’aime pas trop ça (et encore moins la viande rouge, j’ai vraiment du mal) mais je vois bien l’impact très positif sur la planète que peut apporter la diminution de consommation de viande! Ton post est très intéressant, merci de partager toutes ces informations avec nous, je me couche moins bête ce soir 😀 des bisous <3

    • Disons que je ne m’attendais pas à ça venant d’un président qui disait “Make the planet great again”… Je me sent un peu flouée… C’est complément en contradiction avec la “volonté” de vouloir réduire la pollution sur la planète. Non seulement le secteur de la viande est le plus polluant en terme de rejet de CO2, mais en plus, il va falloir l’emmener à l’autre bout de la planète cette viande. Ce serait un met rare (comme une bonne bouteille de St Emilion ^^), je pourrais comprendre. Mais là c’est du boeuf! Et en Chine, le boeuf n’est pas un animal rare… Ajoutons à ça les problèmes liés à la surconsommation de viande… Bref, un peu blasée après avoir appris cette mauvaise nouvelle…

  7. Coucou Mimi,
    Franchement, on marche sur la tête ! le gouvernement ne va pas sur la bonne voie en ce qui concerne l’écologie !
    J’ai réduit fortement ma consommation de viande. Je n’en mange que 2 fois par semaine. j’essaie de m’orienter sur tout ce qui est bio et végétal. Et c’est bon si c’est bien accompagné et assaisonné 😉
    Bisous et bon week-end

    • Hello Val,
      Comme tu dis, manger bio et veggie/vegan n’est pas ennuyeux si on s’amuse à créer des plats colorés, bien assaisonnés et gourmands 🙂 Sinon comme tu dit, le gouvernement n’a pas l’air de vraiment vouloir du bien à la planète…
      Bisous et bonne soirée, à bientôt

  8. Bonjour, je viens de chez Danielle qui a parle de vous. Je n’avais pas entendu cette news et en effet c’est désolant, carrément déprimant même. C’est complétement ridicule en plus car les Chinois avec le terrain qu’ils ont n’ont pas besoin de ça, de plus ils consomment déjà tous ce qui a 4 pattes y compris chiens et chats dans le Canton, et puis sanitairement ils font créer une generation d’obèses en mangeant encore plus de viande. Mais bien entendu il y a les puissants lobbyistes derrière tout ça. C’est révoltant, mais comme vous le dites la bonne nouvelle est les 5%, ce n’est pas rien, il y a une vraie prise de conscience, personnellement j’ai consomme de la viande des années durant sans me poser la moindre question, et puis depuis 5ans c’est termine, grosse claque dans la tete, et puis il y a eu toutes ces vidéos monstrueuses dans les abattoirs. Alors, oui, j’ai arrête de consommer de la viande par respect pour les animaux qui ne sont pas sur terre pour mon bon plaisir, et je ne supporte pas qu’un animal souffre pour moi, sauf les cafards aussi..quoique j’hésite a les écraser car ils sont peut-être la réincarnation d’un ancêtre:) et puis pour l’environnement y’a pas photo. Bonne soirée! Sylvie

    • Bonjour Sylvie 🙂
      Merci pour votre message. Moi aussi j’ai appris cette nouvelle quelques jours après l’annonce officielle et j’ai vraiment eut du mal à y croire… Comme vous j’ai consommé de la viande pendant très longtemps jusqu’à ce que je tombe sur les vidéos de L214 montrant l’envers du décor… Et les documentaires What the Health et Cowspiraçy n’ont fait que renforcer mes convictions. Mais malheureusement, le lobbies ont le bras long et font penser l’argent avant tout. Et peu importe les conséquences désastreuses de surconsommation de viande sur la santé et la planète… Enfin, la bonne nouvelle c’est que les mentalités changent petit à petit. Cela mettra du temps mais on est sur la bonne voie 🙂
      Bonne soirée 🙂

  9. Il faudrait peut-être revoir Cowspiracy (http://www.cowspiracy.com/) un très bon film qui traite de ce problème.
    Ne mangeant aucune viande, je trouce cela quand même vraiment aberrant et odieux également.
    Merci pour cet article,
    Clémentine

    • Hello Clémentine!
      comment vas tu ? C’est vrai que les documentaires cowspiracy et what the health sur Netflix sont vraiment super intéressants! On prend réellement conscience de l’impact négatif de la production et consommation de viande au niveau de notre santé, des animaux, des humains et de la planète… J’espère vraiment que ces documentaires changeront petit à petit le regard des gens sur la surconsommation de viande et les motiveront à réduire leur conso de boeufs, poulets, produits laitiers …
      Bisous et à bientôt!

  10. Et bien, quel article Myriam. C’est très bien écrit et on sent ton implication et ton énervement. Je crois que ta phrase “cette diminution de la consommation de viande en France, on n’était plutôt sur la bonne voie pour préserver la planète. ” est un bon résumé. Un pas en avant puis deux pas en arrière. Quel dommage et quelle frustration !
    Au passage, as tu goûté alors les steaks SOY ? Dès que je suis rentré mardi, Gautier les a vu et n’a eu qu’une envie, les manger le soir même haha. Nous on adore !
    A très vite. Bises.
    Delphine

    • Merci Delphine, tes mots me vont droit au coeur 🙂 Comme tu dis, c’est frustrant de voir d’un coté que les français prennent conscience des problèmes environnementaux et de santé liés à la viande, et d’un autre, d’avoir un président qui privilégie le profit plutôt que la planète. Grosse déception 🙁 Sinon j’ai gouté les steaks Soy, et c’est claire! Ils sont délicieux 🙂
      Bisous et bonne soirée 🙂

  11. Merci pour cet article captivant ! C’est tout simplement aberrant. Je fais parti de ceux qui ont diminué considérablement sa conso de viande. Et pour les 3 raisons que tu cites. Viande que j’achète d’ailleurs uniquement en boucherie (2x par mois) Je suis contente de mon évolution, un jour peut-être que je serais végé, ou plutôt flexi, après je ne veux pas me mettre des barrières en me mettant dans une case. Je le fais à mon rythme. J’ai bien rigolé quand tu as parlé de manger tes beaux-enfants ahah ! Belle journée

    • Hello Camille!
      comment vas tu ? Réduire sa consommation de viande est déjà un grand pas. Et il faut faire les choses à son rythme. Sinon effectivement, c’est complètement fou cette levée d’embargo sur la viande bovine française, et surtout en complète contradiction avec la “volonté” de Mr Macron de rendre la planète plus green et moins polluée…
      Bisous et à bientôt

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
Instagram
error: Contenu Protégé !